La plombémie ou concentration en plomb dans le sang est l’indicateur de référence pour dépister une contamination.

Si vous présentez des facteurs de risque d'exposition au plomb, n'hésitez pas à en parler à votre médecin traitant. Un dépistage par dosage de la plombémie est possible. Il est pris en charge à 100 % par l'Assurance Maladie pour les enfants et les femmes enceintes.

Une fois dans l’organisme, le plomb se stocke, notamment dans les os, d’où il peut être libéré dans le sang, des années ou même des dizaines d’années plus tard notamment lors d’une grossesse ou en cas d’ostéoporose. L’élimination du plomb dans l’organisme est lente après l’arrêt de l’exposition : sa demi-vie est de 15 à 20 ans.

Chez l’enfant, on estime qu’une plombémie de 100 μg/L est associée à une baisse de quotient intellectuel (QI) de 1 à 5 points. Depuis 1970, le seuil d’intervention chez l’enfant a été régulièrement révisé à la baisse en fonction de l’évolution des connaissances sur les effets toxiques du plomb. Depuis le 17 juin 2015, le seuil d’intervention chez l’enfant est fixé à 50 μg/L.