Recherche...

Recherche ...

Le plomb dans les Dom / Tom

Deux enquêtes épidémiologiques rendues publiques à Cayenne font état d’une contamination nouvelle au plomb sur l’ensemble de la Guyane, et du maintien de l’intoxication au mercure dans les villages autochtones de l’intérieur.

Une étude inédite sur la contamination au plomb a été conduite en Guyane de 2015 à 2017. Appelée « Guyaplomb », cette étude a été conduite sur près de 600 jeunes Guyanais de moins de 6 ans.

Une intoxication au plomb de 76 enfants, du fait de la proximité d’une décharge sauvage contenant des batteries usagées

En avril 2009, lors de son hospitalisation, un enfant du quartier de l’Oasis de la ville du Port, près de St Denis de La Réunion, se révèle atteint de la maladie du saturnisme. Son cas sonne l’alerte. Deux ans plus tard l’investigation menée auprès des autres enfants du même milieu de vie où se pratique la récupération des vieilles batteries sur un sol sablonneux lui-même pollué, aboutira à la détection de 76 cas de saturnisme infantile au sein de 87 familles.

Faisant face à cette situation, les autorités civiles et les services de santé et d’urbanisme se mobilisent en concertation pour parvenir au plus vite au relogement de toutes les familles. A ce jour, toutes les familles sont effectivement relogées sur 24 communes de l’ile, ce dont on ne peut que se réjouir, au regret de l’inévitable dispersion.

Au regret aussi de voir qu’en métropole même, face à l’habitat indigne où stagnent des familles avec des enfants malades, une telle mobilisation des pouvoirs publics ne se constate guère. Certes la dispersion des familles n’est pas sans poser problème par rapport à l’unité du groupe social que constituaient ces familles sur un même lieu de vie, mais du moins le plus important a-t-il été assuré en retirant des enfants d’un milieu de vie hostile à leur santé.

Dès la connaissance de ce drame, l’AFVS s’est souciée d’établir le contact avec les familles et l’instance sanitaire de l’ARS-OI (Agence Régionale de Santé – Océan Indien).

Faites un don

Sensible au mal logement et aux dangers du plomb pour notre santé, vous souhaitez apporter votre soutien à l'AFVS pour la lutte contre le plomb en faisant un don.

Bénéficiez d'une réduction d'impôt de 66 % du montant versé (Art. 200 du CGI).

Profitez de cette réduction d'impôt en aidant les victimes du saturnisme.

AFVS - Formulaire de don