Menu

L’AFVS peut être contactée par différents moyens, reçoit très généralement dans ses locaux, assure un suivi des cas signalés, visite les logements, établit un diagnostic et remet ses conclusions aux victimes.

L’AFVS soutient les victimes pour leur relogement et propose aux familles un suivi santé

L’AFVS peut être contactée par différents moyens… Le contact avec l’association est pris par téléphone ou par mail, et de plus en plus souvent via le formulaire de contact en ligne . Nous sommes sollicités pour des informations sur la santé (signes et prise en charge du saturnisme…), les démarches administratives, le logement, les sources d’intoxication (eau, travail, sites pollués, peintures, verre, bille avalée...).

L’AFVS reçoit le plus souvent dans ses locaux … Si la situation relève de notre champ de compétences, en particulier famille avec enfant(s) et/ou femme enceinte vivant dans un logement insalubre et/ou dans lesquels les peintures ou les poussières de plomb sont accessibles, nous convenons d’un rendez-vous dans le local de l’association pour un premier entretien et la collecte des premiers documents (exception faite des familles ne pouvant se déplacer du fait de l’éloignement et/ou pour des raisons de travail - nous privilégions alors le contact téléphonique - et de celles préférant venir aux permanences que nous tenons périodiquement dans certaines villes (cf Argenteuil ou Saint-Denis).

L’AFVS assure un suivi des cas signalés … Une liste de documents nécessaires au dossier est établie ; la nécessité d’un déplacement de l’association pour une visite du logement est jugée à ce moment-là. Les familles sont suivies jusqu’à la fin des travaux de réhabilitation ou jusqu’au relogement et plus longtemps encore lorsque les enfants ont été intoxiqués par le plomb au-delà du seuil de vigilance de 25 µg/L. Nous relançons régulièrement les familles dont les enfants ont un risque avéré d’exposition au plomb ou qui n’ont pas encore pratiqué de plombémie, ce qui implique des rendez-vous réguliers pour faire le point sur la situation, relancer les différentes administrations, etc.

L’AFVS assure la visite des logements et établit un diagnostic … Nous procédons alors à un relevé des principales caractéristiques du logement et de son occupation ; nous utilisons des testeurs de sel de plomb à faible capacité ne pouvant mesurer que superficiellement la présence de peintures contenant du plomb sur les surfaces où la peinture est écaillée (murs, boiseries, pourtours de portes et fenêtres, y compris dans les parties communes…). Nous relevons également la présence de tuyau d’arrivée d’eau en plomb. La visite permet d’établir un diagnostic technique concernant la décence du logement, son taux d’occupation et les éventuels manquements au règlement sanitaire à même d’entraîner des conséquences néfastes pour la santé ou la sécurité des occupants (déperdition énergétique, aération, installation électrique, humidité, moisissures, vermine).

L’AFVS remet ses conclusions aux familles des victimes … Le compte-rendu écrit de la visite est accompagné de photos du logement et de l’immeuble si besoin. En cas de danger pour la santé, nous remettons également à la famille un courrier à l’intention de la PMI ou du médecin traitant et insistons sur l’importance du suivi médical, de la tenue du carnet de santé et des précautions à prendre au niveau de l’hygiène et de la diététique.

NB : Si du plomb est détecté, nous nous renseignons sur la présence éventuelle de femmes enceintes et de jeunes enfants vivant dans le même immeuble, et donc soumis aux mêmes risques d’intoxication.

L’AFVS soutient les familles des victimes dans leurs démarches en matière et de relogement … Les familles sont également soutenues dans le cadre de leurs démarches contentieuses contre leur bailleur ou dans les procédures DALO. Nous les mettons alors en relation avec des avocats avec lesquels nous avons l’habitude de travailler et qui acceptent les modalités de l’aide juridictionnelle, et rassemblons avec elles tous les documents pertinents.

L’AFVS propose aux familles un suivi santé … Un médecin bénévole assure des rendez-vous avec les familles pour répondre à leurs interrogations sur le lien santé/logement. Elle prend connaissance du carnet de santé avec leur accord. Elle se charge également de collecter les plombémies des dossiers suivis et de relancer les familles tous les six mois pour qu’un contrôle régulier des enfants soit effectué.