La gare de Bordeaux « plombée »

800px-Bordeaux_-_Gare_Saint-Jean_1Le chantier d’aménagement de la gare LGV Voyageurs de Bordeaux est arrêté depuis ce matin. L’entreprise de peinture Lassarat a en effet reçu un mail du maitre d’oeuvre, la Systra – une filiale de la SNCF -, lui ordonnant de stopper les travaux. C’est la détection d’un taux trop élevé en plomb sur le site qui est à l’origine de cette décision. On parle de mesures 700 fois supérieures à la moyenne admise. On sait depuis plusieurs mois que cette « pollution » pourrait mettre en danger la santé des ouvriers. Déjà, en février dernier, la Direccte Aquitaine ( Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) avait attaqué en justice l’entreprise Lassarat Peintures pour la surexposition de ses salariés aux poussières de plomb.

Pour en savoir plus, voir le blog de la Coordination des Associations des Victimes de l’Amiante et de Maladies Professionnelles (CAVAM).