Qui est touché ?

Les enfants

© Philippe Lopparelli

© Philippe Lopparelli

L’intoxication peut toucher les adultes, mais les enfants sont les plus sensibles, et ce pour trois raisons :

  • ils ont une absorption digestive supérieure ;
  • leur système nerveux est en plein développement ;
  • les plus jeunes portent tout à leur bouche et ils s’intoxiquent donc plus facilement avec les poussières de plomb.

Les femmes enceintes

La femme peut s’intoxiquer pendant la grossesse comme elle a pu s’intoxiquer au cours de sa petite enfance. Or, le plomb reste stocké très longtemps dans les os et il est « relargué » dans le sang pendant la grossesse. Il traversera le placenta et intoxiquera le fœtus.

Le fœtus est extrêmement fragile, et accumule le plomb dans son cerveau et son squelette.

L’intoxication pendant la grossesse peut provoquer des troubles de la croissance du fœtus, une prématurité, des altérations du développement cérébral du fœtus avec atteinte des fonctions cognitives, visuelles et auditives.